En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour assurer le bon fonctionnement de nos services.
En savoir plus

CESC Comité d'Education à la santé et à la Citoyenneté

Tous les articles (3)
  • Formation à l'égalité filles-garçons

    1
    Par CELINE ROLDAN, publié le mardi 28 mars 2017 14:05 - Mis à jour le mardi 28 mars 2017 14:05

    Le  rapport du Haut Conseil à l'Egalité concernant la formation à l'égalité F/G ainsi que le rôle des enseignants

  • Réseaulument Egalité

    1
    Par admin clement-ader, publié le jeudi 2 mars 2017 12:09 - Mis à jour le jeudi 2 mars 2017 12:09

     Une charte pour agir dans le Gers

     

    "Réseaulument Egalité" est né d'une volonté de rendre compte du cheminement parcouru et de celui à parcourir en matière d'égalité.

    A l'occasion de la journée "Portes Ouvertes" du 20 mars 2010, se sont réunis autour d'une table les différents représentants du Lycée Clément Ader ainsi que la Délégué aux Droits des Femmes et à l'Egalité pour signer la charte "Réseaulument Egalité", rejoignant ainsi la dynamique engagée.

    De gauche à droite : Mme DELORME Annick (Infirmière), Mme DE RUS Coralie (Assistante Sociale), Mme PASCOLINI Nicole (D.D.F.), M. THERON Jean-Marie (Proviseur et "Correspondant" pour la Charte), Mme ROLDAN Céline (Documentaliste).

     

    Les signataires de la charte "Réseaulument Egalité" du Gers sont l'unité opérationnelle de base pour faire vivre les transformations nécessaires à la lutte contre la persistance des stéréotypes, la reproduction des inégalités. Ils entreprennent des actions concrètes en faveur d'une plus grande égalité entre les femmes et les hommes.

    Sont considérés comme signataires les organismes privés ou publics qui ont délibéré de la charte au niveau de leurs instances de direction, ont désigné un ou une correspondant(e), ont défini au moins 1 action (même modeste) à mettre en œuvre dans l'année.

    Les signataires s'engagent à traduire concrètement dans leur sphère d'activité tout ou partie des principes d'actions proposés dans la charte. Ils s'engagent à définir un plan d'action interne ou collectif qui fixe notamment les priorités, les objectifs, les actions, les ressources et les moyens d'évaluation à mettre en œuvre afin de promouvoir dans les faits l'égalité entre femmes et hommes.

  • Egalité filles/garçons

    Par admin clement-ader, publié le jeudi 2 mars 2017 12:08 - Mis à jour le jeudi 2 mars 2017 12:08

    Une obligation légale et une mission fondamentale

    Le constat est connu : si la mixité scolaire est réalisée dans les faits dans les écoles et les établissements depuis le début des années soixante-dix, si elle est obligatoire depuis la loi du 11 juillet 1975, elle ne recouvre pas pour autant aujourd'hui une complète situation d'égalité entre les filles et les garçons. Ainsi, par exemple, avec de meilleurs résultats scolaires, les filles n'ont pas les mêmes parcours de formation et leurs projets professionnels sont moins ambitieux.

    L'égalité des filles et des garçons est la première dimension de l'égalité des chances que l'École doit garantir aux élèves : il s'agit d'une obligation légale, réaffirmée par la loi pour l'avenir de l'École et assortie d'un certain nombre d'indicateurs de performance par la loi organique relative aux lois de finances.

    Aux termes de la loi pour l'avenir de l'École du 23 avril 2005, tous les niveaux d'enseignement sont concernés par l'égalité des filles et des garçons, de l'école primaire au lycée, autour de deux axes privilégiés:

    • favoriser la mixité et l'égalité entre les hommes et les femmes, notamment en matière d'orientation;
    • assurer une formation à la connaissance et au respect des droits de la personne ainsi qu'à la compréhension des situations concrètes qui y portent atteinte.

     

    Une politique volontariste

    La nécessité d'une politique volontariste en matière d'égalité des filles et des garçons s'est faite progressivement jour après jour. Objectifs: réaffirmer les principes, évaluer, tracer des pistes pour l'action.

     

    Situation actuelle

    Une nouvelle convention interministérielle pour l'égalité entre les filles et les garçons dans le système éducatif est en place pour la période 2006-2011. Elle prend en compte les avancées de la Charte de l'égalité entre les femmes et les hommes élaborée en 2004 par le ministère des Affaires sociales, du Travail et de la Solidarité.

     

     

    Source Eduscol

Trier par
Catégories
Aucune catégorie définie
Auteurs