En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour assurer le bon fonctionnement de nos services.
En savoir plus

CDI, espace culturel

Expositions

Par CELINE ROLDAN, publié le jeudi 15 mars 2018 09:09 - Mis à jour le lundi 7 mai 2018 11:56

 

Expositions 2018 :

 

- Jardins publics, jardins secrets en mai/juin

Dans le cadre de la semaine européenne du développement durable organisée du 30 mai au 5 juin, le CDI propose une exposition (18 panneaux) sur les jardins prêtée par la Bibliothèque de prêt d'Auch.

"De curé, japonais, à l'anglaise, l'italienne ou la française, des délices, en friche, de pierre"...dans tous ses états il est toutes les cartes du monde... A chaque jardin correspond une citation d'auteur...

Plan de l'exposition

Introduction : le jardin immédiat, le jardin "prêt à consommer" de la Genèse

Le jardin miroir de la divinité (Borges, Mishima)

Un jardin pour méditer : le labyrinthe (Duras)

Jardin fantastique et délire végétal (Detrez, Dôblin)

Le jardin terminal : horticulture policière (Des Forêts)

La mémoire est un jardin (Li And)

Le cimetière est un jardin où cultiver le souvenir (Kristof)

Mon jardin est un lexique (Gevers)

Le jardin des délices (Von Arnim, De Luca)

Jardin et pouvoir (Simon)

Jardins ouvriers (Céline)

A l'ère du jardin individuel (Navel)

Jardins successifs, jardins interdits (Hardelet)

Jardins d'amants (Lispector)

Un jardiner, des jardinières 5Capek)

Jardin public (Vialatte, Gomez de la Serna)

Le jardin universel (Clément)

Les jardins du futur

 

- Printemps des Poètes en mars sur le thème national de l'ardeur. Imaginé à l’initiative de Jack Lang, et créé à Paris du 21 au 28 mars 1999 par Emmanuel Hoog et André Velter, afin de contrer les idées reçues et de rendre manifeste l’extrême vitalité de la Poésie en France, Le Printemps des Poètes est vite devenu une manifestation d’ampleur nationale.

Cette exposition comporte 8 affiches illustrées de poèmes contemporains et d'un graphisme original. Des recueils de poèmes et de Haïkus sont proposées au public.

 

 

 

 

 

- Savoir, comprendre, agir pour dire non à la haine. Mars. Un outil pédagogique prêté par les MJC de France. Constat : Internet et en particulier les réseaux sociaux entretiennent la psychose, diffusent de fausses informations pour attiser la haine. Le harcèlement scolaire s'est developpé depuis quelques années... Pour lutter contre ces méfaits, cette exposition propose de décrypter les images sur internet, forger sa propre opinion, comprendre le monde, aider à vivre ensemble, lutter contre les discriminations à travers la création d'espaces de réflexion, de débats, de rappels de la loi.


Voir le livret de présentation de l’exposition