En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour assurer le bon fonctionnement de nos services.
En savoir plus

Lettres - Français

Atelier d'écriture : Ecrire sur une image à la manière de...

Par ELISA PRADEL, publié le mardi 28 mars 2017 16:08 - Mis à jour le mardi 28 mars 2017 16:08

Vous allez écrire un texte à partir de l'observation d'un tableau du peintre américain Edward Hopper. Pour cela, vous allez écrire à la manière de Claude Esteban.

 

1- Lisez le texte ci dessous

Houle de fond de Edward HOPPER, 1939

« Ils ont pris la mer pour une simple promenade, et voici que le temps se gâte et qu’on ne peut plus seulement contempler le ciel, couché sur le dos, ni bavarder l’un ave l’autre, avec la jeune fille. Il y a des lames, chaque fois plus dures, des creux où le bateau retombe. Puis il remonte, à l’assaut de la vague suivante qu’il prend de biais. A la barre, on aperçoit, de dos, un jeune homme trapu, aux larges épaules, qui serre le bois fermement. Les muscles de son bras droit se raidissent. Il est torse nu, avec un chapeau blanc, une sorte de bob, sur la tête. Il surveille la houle, il sait que tout dépend de lui. C’est un homme à la peau hâlée, une peau de roux, mais brunie, presque tannée par les embruns. C’est lui qui commande. Les autres sont plus jeunes encore. Ils sont surpris, comme étonnés par la violence de mer. Ils n’avaient pensé qu’à une simple promenade en yacht. L’un d’eux essaye de se tenir tout droit, en regardant la vague. Sa main gauche s’accroche au mât. Il est blond. Il porte un pantalon blanc, on ne voit ni ses pieds, ni ses chevilles. Il ne se détourne pas, il regarde bravement ce repli de la mer devant lui et tient le mât. Il fait un grand effort pour se redresser. Il veut être impassible. Les autres passagers, eux aussi, ont les yeux fixés sur la déferlante. Un garçon, à bâbord, se ramasse dans sa musculature d’athlète. Il ne peut rien faire sinon regarder devant lui. Il a croisé les bras, il s’interroge. Il n’imaginait pas que la mer puisse devenir si mauvaise en un instant. Derrière lui, la jeune fille est à plat ventre sur le bastingage. Elle est en maillot. On distingue un soutien-gorge rouge au milieu de son torse. Elle porte sur la tête un foulard de la même couleur. »

                                Claude ESTEBAN, Soleil dans une pièce vide, 1991, Flammarion

 

2- Complétez le texte ci dessous avec les détails du texte

 Les circonstances

    

                                                            

 Les éléments du décor

 

 

 La description de chaque personnage:

  • Le physique
  • Les vêtements
  • Les pensées
  • Le rôle de chacun
  • Les gestes, la posture

 

 

 

 

 

 

3- Confronter le texte et le tableau

Cherchez à quels détails du tableau renvoient les phrases du texte

Houle de fond, Edward Hopper, 1939

Pièces jointes
Aucune pièce jointe
Catégories
  • ressources pédagogiques